carte stationnement europeen

Voilà un sujet qui fâche : le squattage des places de stationnement réservé aux personnes handicapées par des valides.

Jusqu'à il n'y a pas longtemps, j'aurais dis que ma province était plutôt protégée de ce fléau. Mais samedi dernier sur le parking de mon supermarché préféré, les six places bleues étaient toutes occupées et aucun des véhicules ne portait de carte de stationnement.

Je suis malvoyante et peut être ne les ai je pas vues. Dans ce cas, je prie les automobilistes concernés de m'excuser.

Il se peut aussi que la personne soit réellement handicapée, qu'elle ait fait une demande en bonne et du forme. Après tout j'attends ma carte depuis quatre mois et il y a bien pire. Je connais quelqu'un qui a du attendre deux ans et passer devant le tribunal pour qu'on reconnaisse qu'avec une jambe partiellement paralysée, il n'est pas facile de monter et de descendre d'un véhicule.

Sans doute que le couple de personnes âgées qui rangeait ses courses considère son âge comme un handicap. A vrai dire sur ce point, je suis partagée. Une personne jeune et handicapée le sera aussi en vieillissant et sous cet angle l'âge n'est pas une excuse. Néanmoins le vieillissement entraine des pathologies qui sont invalidantes et la loi sur ce point fait la sourde oreille. Il serait sans doute intéressant de se pencher sur le sujet de façon plus juste.

Un samedi les places de supermarchés sont prises d'assaut et certains ont vraiment de petites courses. Heu ba non ce n'est pas une excuse.

Et bien sûr il y a tout ceux qui considère que ces places de stationnement sont des privilèges. Qu'est ce qu'ils sont chanceux ces handicapés. Pour ceux là quelques petits rappels.

La carte de stationnement européen est attribuée (en France) aux personnes handicapées justifiant d'une invalidité égale ou supérieure à 80% et ne pouvant du fait de leur handicap monter ou descendre facilement d'un véhicule. Ce dernier point concerne évidement les personnes se déplacant en fauteuil roulant mais aussi les personnes utilisant de façon habituelle cannes, béquilles, déambulateur mais aussi les personnes ayant un handicap mental de type autisme par exemple. En effet la carte n'est pas réservé au conducteur mais peut être attribuée au passager si c'est le passager qui bénéficie de la sécurité de la place réservée.

Il est important de rappeler  que la place est réservée car elle possède des caractéristiques particulières. Ces places sont plus larges que les places habituelles pour permettre l'ouverture des portes en grand et longtemps en toute sécurité pour le conducteur et le passager. 

En aucune façon, il s'agit d'un privilège.