Sans Ulysse. Sans voyage. Jamais content, le Français grogne tout le temps et pourtant...

Imaginons, une maman avec sa petite fille de quelques mois. En observant son enfant, elle se rend compte que la petite ne semble pas voir, que les yeux sont rougis. Inquiète, elle se rend à l'hôpital le plus proche et là on lui annonce que sa fille doit être opérée très rapidement au risque qu'elle devienne aveugle. Pour corser le tout, l'opération est une technique qui n'est pas maitrisée par tout les ophtalmologues et demande un matériel qui n'est pas présent dans les hôpitaux.

La Française, même si elle doit faire un peu ou beaucoup de route trouvera un établissement hospitalier équipé, en plus une partie de ses dépenses sera prise en charge par la Sécurité Sociale. Quant à son enfant, si elle a de gros risque d'être malvoyante, elle ne sera pas aveugle. Et croyez moi cela fait une sacrée différence.

En fait la petite histoire, c'est exactement ce qui s'est passé pour la plus jeune soeur de mon beau frère. Sauf qu'elle n'habite pas en France mais en Algérie. Et différence encore bien plus grande, "Désolé, Madame, mais nous ne pouvons rien faire, ici."

Alors oui le Français grogne et se plaint mais devrait se rappeler qu'il est bienheureux d'être là ou il est.