Après six mois de silence, j'ai décidé en fin d'année qu'il serait temps de reprendre un peu le boulot, pas le travail qui amène un salaire, ça c'est fait depuis septembre mais d'écrire des petites chroniques du quotidien. Vous saurez donc tout de mes petits déjeuners, des troubles intestinaux qui pourraient en résulter, des petits bonheurs et mon emploi du temps de ministre : vous verrez, ça va être passionnant.

Pour le moment, satisfaisons à la tradition : Bonne année, bonne santé, pleins de sous et encore plus de bonheurs. (message personnel à ma soeur, t'as raison ça sent le sapin, j'ai ramené la crève parentale dans mes bagages pour commencer l'année en beauté).